LA RUCHE EN MARS ....... QUE SE PASSE T- IL ?

Publié le par VALERIE

Les premiers pollens sont arrivés, le saule Marsault donne un excellent pollen, la ponte de la reine est repartie depuis longtemps la quantité de pollen requise pour la croissance démographique de la colonie est impressionnante. Si une forte miellée apparait lors de la floraison du saule Marsaut, c’est l’indicateur d’une année à essaimage.

Le rucher

Changer de lieu si besoin, c’est le moment
Le transport des ruches à ce moment de l’année se fait sans risque. Donc sans précaution particulière. A faire la nuit tombée.
Si vous devez changer d’emplacement, choisir un nouveau lieu, cherchez le proche de sources mellifères (800m à la ronde au maximum), à l’abri de l’humidité, mais proche d’un point d’eau (200 à 500 m), à l’abri des vents dominants et ensoleillé. Ces conditions idéales sont favorables au développement des colonies et à la production de miel.
A plus de 800 m des zones de production de nectar, les butineuses rentrent en ayant consommé l’essentiel de leur récolte et elles sont fatiguées, l’eau est indispensable pour élever le couvain, et l’humidité qui refroidit les colonies est le pire ennemi des abeilles. Les abeilles ne craignent pas le plein soleil, sauf là où c’est le désert qui s’annonce … il y a peu d’endroits en France de ce type. Dans le Sud coté PACA, la force de l’ensoleillement est à regarder avec attention.
 

Changer les plateaux de sol des ruches

Ce sera la fin des travaux de peintures si cela n’était déjà fait.

Par contre si de beaux jours se succèdent, le changement des plateaux de sol est à faire. A deux c’est le plus commode, après un bon enfumage sur l’entrée (5 coups de soufflet au trou de vol d’une fumée abondante). On décolle le plateau de sol au lève cadre, on soulève le corps et l’aide glisse le plateau de sol nouveau. On cale l’ensemble de façon à ce que les nourrisseurs puissent être de niveau.
On notera l’état de propreté ou de saleté du plateau, c’est un indicateur de l’état de la colonie, de sa capacité de nettoyage et de son volume, cela permet de voir également si un prédateur s’y est introduit. Une surabondance de pailles, restes d’abeilles mortes, noyaux, font craindre la visite de lézards, musaraignes qui auront consommé des abeilles, les réserves de miel. Les rayons seront très abîmés et si la colonie est encore en vie, sans doute très amoindrie, il faudra équiper la ruche en rayons neufs, sans doute prévoir de réunir la colonie, mais sûrement de la nourrir comme un essaim.
Le plateau de sol enlevé, les observations notées sur le carnet, on procède au nettoyage du plateau. On gratte au lève cadre les saletés, la boue éventuelle, on passe au chalumeau portable ce plateau pour le désinfecter, on chauffe au point de voir les déchets de propolis bouillir et la cire s’enflammer. Le bois doit brunir. Les plateaux faits en grillage galvanisé et /ou avec des montants en plastiques seront brossés dans un bac avec de la Javel moussante (un berlingot pur pour 4,75 l d’eau). On laisse le plateau sécher, sans le rincer, le temps de faire un autre changement. En cas de loque traitée l’année antérieure, le plateau de sol doit tremper une demi-heure.
On passe au chalumeau le lève cadre. Jamais on imagine à quel point la prévention des maladies est un impératif aujourd’hui du fait des fragilités introduites par le varroa. La transmission la plus visible est celle des mycoses et des loques.

Merci à notre partenaire ICKO pour ces rappels !

Le printemps va bientôt pointer le bout de son nez..... 

Le printemps est arrivé sort de ta maison !!!!!

 

A BIENTOT VALERIE LA RIVIERE AUX ROSEAUX ROBECQ 0321 266 116 

www.lariviereauxroseaux.com

 

Formation apiculture de loisirs - coquelicot visité par une abeille- abeilles au travail - les ruches du château de Beaulieu à BUSNES
Formation apiculture de loisirs - coquelicot visité par une abeille- abeilles au travail - les ruches du château de Beaulieu à BUSNES
Formation apiculture de loisirs - coquelicot visité par une abeille- abeilles au travail - les ruches du château de Beaulieu à BUSNES
Formation apiculture de loisirs - coquelicot visité par une abeille- abeilles au travail - les ruches du château de Beaulieu à BUSNES

Formation apiculture de loisirs - coquelicot visité par une abeille- abeilles au travail - les ruches du château de Beaulieu à BUSNES

Commenter cet article