BOUTON DE FIEVRE quand tu nous tiens !!!!!

Publié le par VALERIE

Mes 2 traitements favoris contre les boutons de fièvre
jeudi 22 septembre 2016 - par Manon Lambesc 13 commentaires - 2 410 lectures
  

Le bouton de fièvre est vraiment la terreur des sourires. Pour ne rien arranger, il est extrêmement contagieux. Il paraîtrait d’ailleurs que 70 % de la population serait atteinte du virus de l’herpès, lui-même responsable de cette abomination qui défigure vos jolies lèvres. Heureusement, le virus HSV1 est souvent dormant, c’est-à-dire qu’il vous a bien contaminé, mais ne déclenche pour autant aucun symptôme. Ne vous réjouissez pas trop vite. Un coup de stress, de la fatigue qui s’accumule et allez savoir si vous ne venez pas de le réveiller…

D’autant que le plus embêtant, avec le bouton de fièvre, c’est qu’il vous embêtera à vie. C’est comme ça… Même les médicaments usuellement prescrits ne parviennent pas à l’éradiquer. Il est juste possible de le renvoyer dans vos ganglions nerveux, où il attendra patiemment la prochaine crise. Du coup, s’il faut se soigner à vie, autant se soigner de façon naturelle. Et une fois de plus, la nature est bien faite. Voici deux remèdes particulièrement efficaces contre les boutons de fièvre.

La Rolls-Royce anti-bouton de fièvre

Je ne connais pas meilleures alliées contre les boutons de fièvre que les huiles essentielles.

Vous trouverez souvent des synergies mais en réalité une simple goutte est largement suffisante.

 

Utilisées pures, il en est deux qui fonctionnent vraiment bien.

La première est celle de tea tree. C’est l’huile essentielle antibactérienne par excellence !

La seconde est l’huile essentielle de niaouli. Antibactérienne également, c’est une antivirale dont la réputation n’est plus à faire. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’elles soient utilisées ensemble, notamment pour leur activité radioprotectrice, c’est-à-dire qu’elles vont aider à revitaliser en douceur les peaux brûlées par la radiothérapie en cas de cancers.

Ici, dès les premiers picotements, choisissez une des deux et appliquez-la à raison de 1 goutte directement sur l’endroit où le bouton de fièvre pousse.

Si le bouton est déjà sorti, je vous conseille une formule plus douce. Vous pouvez par exemple mélanger 1 goutte d’huile essentielle de tea tree à 1 goutte de macérât huileux de calendula (excellent anti-inflammatoire pour les peaux sensibles) ou de millepertuis (son action est assez proche du calendula et ses actifs antibactériens en font une bonne base). Faites-le directement sur le doigt, juste avant l’application.

Merci les abeilles !

Peut-être que certains d’entre vous ne sont pas sans savoir que le miel aussi est réputé contre l’herpès. Sur Internet, je ne serais pas étonnée que vous trouviez encore des recettes de baumes maison à base de cire d’abeille. Mais il y a encore mieux parmi les produits de la ruche : la propolis.

La propolis est une sorte de résine très collante, récoltée par les abeilles sur différents bourgeons. Les abeilles s’en servent pour boucher les trous et purifier la ruche, mais elle est capable d’assainir bien d’autres choses, dont vos lèvres.

C’est ainsi que dès la fin des années 1980, des chercheurs ont testé l’efficacité d’une pommade concentrée à 50 % de propolis sur des lésions provoquées par l’herpès, mais aussi par le zona [1]. Dans 97 % des cas (!), un effet bénéfique a pu être constaté. Je précise que ce ne sont pas des cas isolés puisqu’en 2002, d’autres chercheurs ont voulu tester les effets de la propolis sur la prolifération de l’herpès. Cette fois, ils ont utilisé une solution dosée à seulement 0,5 % de propolis. Malgré ce faible pourcentage, le développement du virus a été diminué de 50 %. Ils ont alors cherché à vérifier leurs résultats sur des animaux, et avec une solution dosée à 5 % de propolis, ils ont réussi à empêcher complètement l’infection [2] !

Si vous avez la chance d’avoir une ruche vous pouvez récolter la propolis en grattant directement les bords où elle se dépose. Sinon, il faudra investir. Vous pouvez trouver de la propolis sous différentes formes, les plus adaptées à cet usage sont la teinture mère ou la solution huileuse (à raison de 1 goutte sur le bouton de fièvre), ainsi que le gel.

Petite précision, si vous êtes enceinte, il faut savoir que les huiles essentielles et la propolis vous sont déconseillées. Vous pouvez vous rabattre sur une légère application de gel d’aloe vera (il a aussi des propriétés anti-infectieuses), c’est un peu moins efficace mais plus sécurisant.

Amicalement,

Manon Lambesc

Pour en savoir plus :
https://www.santenatureinnovation.com

MERCI MANON pour tes bons conseils et pour vous les procurer après cette bonne lecture on file à .... LA RIVIERE AUX ROSEAUX ROBECQ

La boutique est vous est ouverte chaque jour sauf DIMANCHE ET VENDREDI

Samedi et lundi en non stop 11  à 18 H 

Mardi mercredi et jeudi 14 h à 17 H 

Toutes les huiles essentielles présentées sont disponibles.....

www.lariviereauxroseaux.com

 

BOUTON DE FIEVRE quand tu nous tiens !!!!!
BOUTON DE FIEVRE quand tu nous tiens !!!!!
BOUTON DE FIEVRE quand tu nous tiens !!!!!

Commenter cet article

lien 13/06/2017 04:57

merci bq