Encore de bons services rendus par les HUILES ESSENTIELLES

Publié le par VALERIE

JARDIN

Utiliser les huiles essentielles au jardin

by Herbio'tiful • 28 avril 2016 • 3 Comments

Crédit photo Shutterstock

Si les huiles essentielles n’ont plus à démontrer leur efficacité en aromathérapie, elles ont aussi leur place au jardin où elles peuvent être utilisées comme insecticide, répulsif et fongicide.

Les huiles essentielles ne sont pas anodines pour les plantes et elles devront être utilisées en petites quantités, toujours diluées et en dernier recours (tester d’abord des remèdes à base d’infusion de plante telle que les purins).

Les huiles essentielles utiles au jardin

L’huile essentielle d’ail est fongicide et lutte contre l’oïdium (maladie cryptogamique formant une moisissure blanche). Elle éloigne les pucerons, les fourmis et les chenilles défoliatrices.

L’huile essentielle de camphre éloigne les insectes xylophages.

L’huile essentielle de citronnelle de Java éloigne les pucerons, les mouches et les moustiques.

L’huile essentielle de Cyprès de Provence permet de traiter les maladies des conifères (acariens, rouille, moisissures, cochenille, polypore du pin, puceron du cyprès….).

L’huile essentielle d’Eucalyptus globuleux contre la moniliose des arbres fruitiers (maladie fongique des arbres fruitiers créant une pourriture marron avec de petits points blancs sur les fruits).

L’huile essentielle de Géranium rosat éloigne les pucerons, les cochenilles et les aleurodes (petites mouches blanches).

L’huile essentielle de lavande aspic éloigne les pucerons.

L’huile essentielle de Menthe poivrée éloigne les pucerons et les chenilles défoliatrices.

L’huile essentielle d’Origan compact traite le mildiou et la fumagine (maladie cryptogamique à moisissure noire).

L’huile essentielle de romarin à cinéol éloigne les mouches de la carotte.

L’huile essentielle de Sarriette traite la cloque du pêcher, le mildiou (maladie cryptogamique) et les chancres des arbres fruitiers.

L’huile essentielle de Sauge officinale éloigne les pucerons et les chenilles.

L’huile essentielle de Serpolet traite les chancres (maladie cryptogamique), le mildiou et l’oïdium.

L’huile essentielle de Tanaisie traite la rouille.

L’huile essentielle de Tea Tree traite les moisissures.

Comment utiliser les huiles essentielles au jardin ?

Préparez un spray insectifuge ou fongicide :

1/ Dans un bol, mélanger une cuillère à soupe de savon noir et 20 gouttes d’huile essentielle adaptées (voir la liste ci-dessus).
2/ Verser 1 litre d’eau petit à petit sur le mélange savon noir / huile essentielle.
3/ Verser la préparation dans un flacon spray.

→ Pulvériser 2 fois par semaine en cas d’invasion par des parasites ou des champignons.
→ Pulvériser de préférence le soir et éviter les jours de pluie si les plantes sont en extérieur.

Traiter un arbre malade avec un badigeon à l’argile:

1/ Mélangez 100 g d’argile blanche, 100 g de terreau, 1/2 litre d’eau, 4 cuillères à soupe d’huile végétale de Neem, 20 gouttes d’huile essentielle adaptée (voir liste ci-dessus).

→ Adaptez les proportions à la zone à traiter.
→ Appliquer le badigeon par temps sec entre novembre et début mars.

Précautions

N’oubliez pas de vous protéger les voies respiratoires, les yeux et les mains en utilisant les huiles essentielles en pulvérisation sur les plantes.

Important

Si vous réalisez des recettes de cosmétiques, de soins, d’entretien de la maison ou autre DIY présentées sur ce blog, Herbio’tiful décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations.
Veillez à prendre toutes les précautions de confection et d’usage.
L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine, veillez à prendre les précautions d’usages : test d’innocuité, précautions d’emploi….

Vous pouvez bien entendu vous les procurer en boutique, voir notre site www.lariviereauxroseaux.com

Commenter cet article