LES POLLENS FRAIS des sources de bienfaits !

Publié le par VALERIE

POLLEN D AUBEPINE, un exemple
POLLEN D AUBEPINE, un exemple

Le pollen est la semence mâle produite par les étamines des fleurs.

Constitué de minuscules particules, le pollen forme une poussière facilement emportée par le vent qui va aller féconder les organes femelles des fleurs (pistils).

Il faut néanmoins bien distinguer 2 types de pollen :


Le pollen anémophile qui se propage grâce au vent et provoque allergies saisonnières chez de nombreuses personnes


Le pollen entomophile qui se propage grâce aux insectes pollinisateurs comme les abeilles. Ce pollen collecté par les abeilles est de structure très différente des pollens anémophiles, et, contrairement à ces derniers, les cas d’allergie sont très rares.

En butinant les fleurs pour en soutirer le nectar qu’elles transformeront en miel, les abeilles accumulent le pollen sur leurs pattes postérieures. Elles en forment de petites pelotes qu’elles rapportent à la ruche afin de l’utiliser comme principale nourriture. Ces pelotes renferment, outre le pollen de diverses espèces végétales, de précieux enzymes. Les abeilles produisent ces enzymes pour dissoudre la solide enveloppe qui enferme les éléments nutritifs à l’intérieur de chaque minuscule grain de pollen.

La composition du pollen est très riche :

Le pollen d’abeille est composé :
- de 30 % à 55 % de glucides (sucres),
- de 25 % à 30 % de protides (protéines et acides aminés libres),
- de 1 % à 20 % de lipides (gras)

Mais également :

Aminés essentiels et d’acides aminés

Vitamines du groupe B, C, D, E et des beta-carotènes (provitamine A)

Sels minéraux : calcium, potassium, magnésium, phosphore, cuivre, zinc, etc.

Oligo-éléments : sélénium, germanium, etc.

Enzymes vecteurs d’échanges métaboliques

Lactoferments (pollen congelé uniquement)

Probiotiques (pollen congelé uniquement)

L’utilisation du pollen à des fins médicinales

Le pollen a de très nombreuses vertus : stimulantes, tonifiantes, reminéralisantes, revitalisantes, revigorantes, régénératrices, régulatrices du système intestinal, laxatives…

Il s’avère particulièrement efficace dans le traitement des troubles suivants :

● Troubles de la sénescence dus au vieillissement prématuré

● Convalescence postopératoire

● Maladies infectieuses

● Maladies chroniques

● Insuffisance veineuse

● Jambes lourdes, varices, …

● Rhumatismes articulaires

● Asthénie, neurasthénie

● Grande fatigue physique

● États de carence : rachitisme, déminéralisation

● décalcification, ostéoporose

● Caries dentaires,

● Grossesse, allaitement

● Dépression nerveuse

● Impuissance masculine, frigidité féminine

● Artériosclérose

● Troubles intestinaux

● Constipation fonctionnelle chronique

● Chute des cheveux

● Troubles de la ménopause

● Inflammation de la prostate

UTILISATION

Le pollen s’utilise en prévention :

● Par un apport quotidien

● En cures saisonnières

Il peut être utilisé de façon curative lors d’épisodes pathologiques ponctuels.

CONSERVATION :

Après la récolte, le pollen est soit congelé soit séché.

Le pollen congelé, une fois dégelé, se conserve environ 1 semaine au réfrigérateur. Il peut aussi être séché : il se conserve alors beaucoup plus longtemps, à condition d’être à l’abri de l’humidité.

C’est dans sa version congelée que le pollen conserve un maximum de ses propriétés.

Bien qu’excellent pour la santé, le pollen sec perd au séchage 70% de ses propriétés et composants dont les lactobacilles, les bifidobacilles et les antibiotiques naturels.

Les produits de la ruche augmentent leur efficacité quand ils sont combinés entre eux et c’est un délice !

Sources :
 « Les abeilles et le chirurgien » du Professeur Henri JOYEUX - Editions du Rocher
 « Apithérapie » de Jean-Luc DARRIGOL –Editions Dangles
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal00890220
 Marie-France HÜGEL « Composition et propriétés du pollen : revue des travaux récents ». Les annales de l’abeille, 1965 pp 299-307
 « Ces pollens qui nous soignent» de Patrice Perci du Sert

Commenter cet article